Etre toujours prêt

Des exercices annuels diversifiés

Un exercice se tient chaque année pour les centrales nucléaires de Doel et Tihange et tous les deux ans pour les quatre autres principales installations (Instituts de Radioéléments, Belgonucléaire, Belgoprocess et Centre d'Etude de l'Energie Nucléaire). L'étendue de ces exercices est définie par le Ministre de l'Intérieur (ou son délégué) en concertation avec l'ensemble des acteurs (exploitants, Gouverneur de province, ...). De plus, un exercice de grande ampleur (exercice global) est organisé tous les 3 ans.

Bel V participe systématiquement à ces exercices. Suivant les objectifs poursuivis, le Ministère inclut dans ces quatre exercices annuels les différentes disciplines (pompiers, secours sanitaires, forces de l’ordre, équipes de mesure,...). Il est demandé à l’exploitant de construire un scénario qui réponde à ces objectifs.


HEC de Bel V durant un exercice

D’autres exercices peuvent également être organisés, comme par exemple :

• des exercices internationaux (ConvEx, « J-INEX », …)


• les exercices nationaux de crise organisés par les autorités françaises sur les sites nucléaires de Chooz et de Gravelines


Bel V participe également à ce type d’exercices.

Chaque exercice est évalué par toutes les parties concernées qui en tirent des leçons pour leur propre usage.

Un rapport annuel global d'évaluation des exercices est établi sous la responsabilité du CGCCR et transmis au Ministre de l'Intérieur au plus tard pour la fin du mois de mars de chaque année. Ce rapport inclut également un plan d'action reprenant les actions correctives issues du retour d'expérience des exercices